Réflexion sur mon expérience d'ultra trails de montagne et de déserts
Derrière la réalisation d'un objectif principal, important, quel qu'il soit, après l'avoir porté pendant des semaines ou des mois, une fois terminé et réalisé, il peut exister un ressenti étrange, un sentiment de vide, d'abandon, comme à l'issue d'épreuves longues ou d'endurance.
Pendant des heures, parfois des jours, des kilomètres, dans une bulle, rien ne compte d'autre que la gestion de l'effort, donner le meilleur de soi-même, oublier la fatigue , les douleurs, le temps, focaliser uniquement sur "avancer" et bien le faire...et puis soudain, heureux de la réussite mais orphelin de quelque chose.
Une fois la ligne d'arrivée franchie, sensations bizarres et    d'un seul coup, retour sévère à la réalité !!!   Manque immédiat de cet état, l'impression était d'être ailleurs, dans un autre monde,  sur une autre planète.
Arrivé mais pas là...pas envie que ce soit fini...moment de déprime, de  baby blues, l'action s'est arrêtée,  le temps se poursuit, mais la tête est restée ailleurs, encore dans l'épreuve, le challenge, quelqu'il soit...
Il faut parfois plus de 24 heures ou plusieurs jours voire  quelques semaines pour reprendre pied dans le réel, le quotidien.
Dédé