08/07/2017
 
 Résultats du 75 km - 4800 m de D+
1er Julien COURBET 9:30:25  
40ème  Valéry BERNARD    11ème V1M   12:43:18
195 arrivants
 
     
Valéry (Route 3404 : 75 kms et 4800 D+) : "Ma petite famille, qui s'est vaillamment levée au milieu de la nuit, est  venue m'encourager sur la ligne de départ de ma course fétiche de l'année. Bien que parti en queue de peloton comme l'année dernière et puisque les jambes répondent au diapason, mon ambition passe bien vite d'être simplement finisher, à améliorer mon temps de 2016, puis à lorgner avec avidité sur le classement. Alors dès que le cortège s'étiole un peu, j'attaque et j'envoie du bois dans le "mur" de Venasque. Je passe ainsi la frontière et le premier sommet à 2500m en 59ème position. Arrive alors, en même temps que le km 30, la redoutable ascension du pic de Mullères (3015m) et le ressenti, excellent jusque là, se transforme. Les costauds autour de moi grimpent fort malgré l'altitude et je prends cher, très cher, dans ce monument de montée technique rendue plus ardue encore cette année par l'absence de neige. Mais je m'accroche, jusqu'à tituber parfois au comble de la souffrance, et je franchis le sommet en 36ème position en espérant souffler dans la descente. Malheureusement une pluie drue nous y cueille brutalement et le piètre descendeur que je suis en devient carrément médiocre. Crispé, je suis contraint de lâcher prise dans ces pierriers devenus glissants et je suis repris par les trailers de montagne bien plus familiers que moi avec ces conditions difficiles. Je limite la casse dans la troisième grosse ascension de la journée (45 ème) et je bascule avec soulagement côté français où il ne pleut pas et où les sentiers sont plus roulants. Je relance aussi fort que possible dans l'interminable descente finale de 22 kms vers Luchon, en espérant vivement que les quadriceps tiennent le coup. Je rattrape plusieurs coureurs et je franchis la ligne en 12h43 et 40 ème, épuisé mais porté par la joyeuse compagnie de mes filles. Accomplissement : j'améliore mon temps de 2016 de 1h30 ! Cette course est décidément un must : parcours, paysages, accueil, lots, buffet gargantuesque et accès aux thermes la rendent indétrônable à mes yeux. Seul grincement de dents de compétiteur : 7 traileurs arrivent dans les 7 min qui précèdent mon arrivée, à une portée de godasse (aaargh!). Mais je ne fais pas la fine bouche, en considérant qu'il y a 1 mois et demi encore, je ne pouvais aligner 3 kms sans avoir les tendons d'Achille en feu et le moral en berne. J'aurais alors signé des deux mains, et applaudi des deux pieds simultanément, si on m'avait promis ce temps et ce classement inespérés sur mon épreuve favorite.